Pour tous renseignement 03.67.260.350

Stages de récupération de points à Mulhouse (68) à partir de 160,00 €

Récupérez jusqu'à 4 points sur votre permis grâce à nos stages.
Stages agréés par les préfectures de Colmar, Nancy, Strasbourg et Belfort.
N'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations et pour réserver un stage.


Stage récupération de point Mulhouse 

 

Après un excès de vitesse, un oubli du port de la ceinture de sécurité ou une autre infraction au Code de la Route, vous avez perdu des points sur votre permis de conduire. Parce que vous souhaitez le conserver, il est possible de passer un stage de récupération de points sur Mulhouse. Ainsi, vous aurez la possibilité d’effectuer un stage de récupération de points afin de récupérer 4 points en 2 jours de formation.

Décliné en deux types : le stage volontaire et celui obligatoire, la formation de récupération de points doit être agréée par la préfecture pour être d’une part valable et d’autre part qualifié de « sensibilisation à la sécurité routière ». Toutes nos stages sont agréées par la préfecture.

 

Les différents types de stages de récupération de points du permis de conduire

Comme précédemment évoqué, les raisons amenant les conducteurs à effectuer un stage de récupération de points sont diverses. Ainsi, on retrouve quatre stages de récupération de points avec des conditions d’accès différentes et un nombre de points récupérés variant.

Le stage volontaire

Suite à un excès de vitesse, un oubli de port de la ceinture de sécurité, l’utilisation du téléphone portable au volant ou une autre infraction au Code de la Route qui a abouti à un retrait de points sur votre permis de conduire, vous pouvez les récupérer en effectuant un stage volontaire de récupération de points. Cette formation sera un moyen de limiter l’impact de cette infraction sur votre permis, conserver ce dernier mais aussi, et surtout, un moyen de remettre à jour vos connaissances en matière de sécurité routière. L’intervalle à respecter entre deux formations est d’un an et un jour.

Le stage obligatoire en permis probatoire

Jeune conducteur, après avoir commis une infraction vous retirant plus de trois points, vous serez dans l’obligation de suivre un stage de récupération de points. L’inscription à la formation ne peut être effectuée qu’après la réception de la lettre recommandé 48N de la Préfecture informant le conducteur de l’infraction commise et que le paiement de l’amende associée a bien été effectué. Une fois la réception de la lettre faite, vous disposez d’un délai de quatre mois pour effectuer le stage. Une fois le stage réalisé et quatre points récupérés, vous pourrez demander le remboursement de l’amende payée.

Le stage en composition pénale

Le stage de récupération de points est aussi une alternative à une comparution au tribunal. Ainsi le Procureur de la République est en capacité de proposer une formation de sécurité routière en cas d’infractions au Code de la Route spécifiques. Ce stage peut être accompagné d’une suspension de permis de conduire ou encore d’une amende et ne permet pas de récupérer des points. Cependant, si le nombre de points retirés n’invalide pas votre permis, vous pourrez suivre à nouveau, et sans délai, un autre stage de récupération de points à l’issu de la période « Stage Justice ».

Le stage en peine complémentaire

Contrairement au précédent, le stage de sensibilisation à la sécurité routière n’est pas un moyen d’éviter une condamnation mais est le résultat d’une sanction prononcé par un juge. Dans la majorité des cas, la formation s’ajoute à d’autres sanctions plus lourdes.

Comme le stage en composition pénale, il ne permet pas de récupérer des points et peut être suivi, sans délai, d’un autre stage de récupération de points du permis de conduire.

 

Quand faire le stage volontaire de sensibilisation à la sécurité routière ?

Certains conducteurs effectuent la formation de sensibilisation à la sécurité routière afin de conserver leur permis même après avoir commis des infractions mineures au Code de la Route. Cependant, pour que cette démarche soit efficace, il convient d’effectuer le stage de récupération de points au bon moment.

Ne pas se précipiter

Excès de vitesse capté par un radar, franchissement d’un feu rouge, les infractions sont nombreuses et il vous arrive d’en commettre et de vous en rendre compte tout de suite après. Cependant, il est totalement inutile d’effectuer le stage le jour suivant. En effet, si vous n’avez toujours pas reçu l’amende suivant l’infraction, le stage passé en amont, et donc les points récupérés, ne pourront pas remplacés se retirer. En effet, la Préfecture ne sera pas en mesure de créditer des points sur un permis sur lequel les points de l’infraction n’ont pas encore été retirés.

Ne pas tarder

La formation de sensibilisation à la sécurité routière est un moyen d’éviter de perdre tous les points au fil du temps. Cependant, il est fortement déconseillé de tarder à l’effectuer. En effet, si le conducteur reçoit, avant la validation de la formation, la lettre 48SI l’information de l’invalidation de son permis, le stage aura d’une part été inutile et d’autre part le permis sera quand même annulé.

Comment se déroule un stage de sensibilisation à la sécurité routière ?

Très encadré par la loi, le stage de récupération de points du permis de conduire doit suivre un programme officiel créé par les services compétents et sa durée doit rester inchangée. Ainsi en quatorze heures reparties sur deux jours, les six à vingt stagiaires sont encadrés par deux animateurs spécialisés dans la prévention des risques routiers. Durant ces deux jours, un formateur spécialiste de la sensibilisation à la sécurité routière et un psychologue animeront la formation. Sans contrôle de connaissances à l’issue du stage, les participant n’ont comme obligation que leur présence et le respect des horaires.

Même si ce stage ne délivre pas de titre ou de certification, une attestation de présence sera délivrée au stagiaire. Indispensable pour justifier le suivi de la formation, ce document permettra au conducteur soit de récupérer des points dans le cadre d’un stage volontaire ou obligatoire soit d’attester de sa présence au Procureur de la République ou au Juge.

 

Le programme de la formation

Identique dans tout l’Hexagone, un stage de récupération se déroule toujours de la même façon.

Ainsi, lors du premier jour, les participants sont accueillis par les encadrants qui leur présentent la formation puis réalisent un tour de table afin que chaque stagiaire se présente et explique les raisons de sa venue, s’il le souhaite. Vient ensuite une présentation sur la politique de la Sécurité routière et les chiffres clés.  S’ensuit une auto-évaluation ainsi qu’une analyse du comportement et de la psychologie du conducteur. La première journée se clôture sur un moment de partage et d’échanges sur des situations d’infractions.

La seconde journée débute sur une étude de cas d’accidents de la route et une analyse des facteurs. Les encadrants présentent ensuite les différentes lois physiques et leurs conséquences sur la conduite. Grâce à cette présentation, les stagiaires peuvent alors prendre conscience des dangers liés à une vitesse excessive et toutes autres conduites à risques (usage du téléphone portable, état d’ébriété, etc..). Bien entendu, un module sur l’alcool, les drogues et les médicaments au volant est présenté. A l’issue de ce dernier module, les stagiaires dressent un bilan lors d’un tour de table et le formateur leur remet l’attestation de présence qui leur servira à justifier le suivi du stage auprès de la Préfecture ou des services juridiques dans le cadre d’un stage obligatoire, en composition pénale ou en peine complémentaire.

 

Le but de cette formation est de sensibiliser les usagers aux dangers de la route et, d’éventuellement, éviter une récidive. Bien qu’il s’agisse d’un stage important, il n’y a pas d’évaluation des connaissances et seulement une attestation de présence est délivrée. L’objectif est donc de permettre aux participants de permettre conscience de leurs erreurs mais aussi des conséquences qu’elles peuvent avoir sur les autres conducteurs et sur eux-mêmes. Ainsi, à l’issue de la formation, les conducteurs sont plus enclins à respecter le Code de la Route et à pas reproduire des comportements dangereux tels que l’usage du téléphone au volant, la conduite en état d’ébriété ou sous l’emprise de stupéfiants ou encore la vitesse excessive.

 

Comment s’inscrire à un stage de récupération de points ?

Pour s’inscrire à un stage de sensibilisation à la sécurité routière, il est indispensable d’être en possession d’un permis en cours de validité dans le cadre d’un stage volontaire ou obligatoire en permis probatoire. Dans ce dernier cas, vous devez être en possession de la lettre 48N attestant de l’infraction et du paiement de l’amende pour procéder à l’inscription.

A cela, il faut ajouter que dans le cadre d’un stage volontaire, le précédent effectué doit dater d’un an et un jour au minimum. Bien entendu, pour y participer, vous devez avoir, récemment ou non, perdu des points pour pouvoir vous inscrire.

 

Pourquoi s’inscrire ?

Le stage de récupération de points est un moyen de conserver durablement son permis. Jeune conducteur ou non, la formation vous offre la possibilité de ne pas perdre votre permis de conduire et donc faire de réelles économies à long terme. De plus, pour un grand nombre de conducteurs, la possession du permis est indispensable dans le cadre privé ou professionnel, d’où l’importance de préserver sa validité.

Au-delà de la conservation du permis de conduire, ce stage permet de rappeler aux conducteurs imprudents les dangers auxquels ils s’exposent mais aussi ceux auxquels ils exposent les autres usagers de la route. Jeune conducteur ou conducteur expérimenté, les comportements à risques peuvent arriver à chacun d’entre nous. Par habitude, par excès de confiance ou par inattention, il est préférable d’effectuer un stage de prévention plutôt que de commettre un dommage irréparable.

Concernant les stages dans le cadre d’une sanction pénale, la formation de sensibilisation à la sécurité routière est un moyen pédagogique de faire prendre conscience au conducteur ayant commis l’infraction du risque pris pour les autres et pour lui-même limitant ainsi une récidive potentielle.

 

Après avoir commis une infraction au Code de la Route, vous pouvez volontairement effectuer le stage de récupération de points au permis de conduire ou bien être dans l’obligation de l’effectuer par décision de Justice.

L’objectif de cette formation, comme son nom l’indique, est de sensibiliser à nouveau les conducteurs aux risques routiers mais aussi les alerter sur les comportements à risques.

En deux jours, les participants suivent une formation complétée sur les risques routiers et leurs causes en étant accompagné par une formation spécialiste de la sensibilisation à la sécurité routière et d’un psychologue en capacité d’analyser et d’expliquer les comportements à risques. La prise de conscience de la part du conducteur en infraction est donc le but premier de ce stage.

 

Une fois alerté sur l’infraction commise et la réglementation de la contravention associée, il est indispensable de s’inscrire rapidement à la formation pour éviter de perdre du temps et de voir son permis invalidé en cas de seconde infraction commise durant cette période.

 

Pour s’inscrire à un stage de récupération de points du permis de conduire, il suffit d’effectuer une inscription en ligne ou de nous appeler directement. Une fois les informations renseignées, vous procéderez au règlement et une convocation vous sera envoyé directement par mail. En quelques clics, vous pourrez sélectionner la session de formation qui vous convient dans votre ville et organisez votre emploi du temps en fonction.


N’attendez plus pour effectuer votre stage de sensibilisation à la sécurité routière, et inscrivez-vous dès maintenant pour être certain de ne pas perdre de temps et qu’il reste des places. Récupérez rapidement des points sur son permis de conduire n’aura jamais été aussi simple !