Pour tout renseignement 03.67.260.350
image de l'article Équipements de sécurité en voiture : êtes-vous au point ?

Équipements de sécurité en voiture : êtes-vous au point ?

Quels équipements obligatoires et facultatifs dans votre voiture ?

Votre voiture est-elle aux normes ? Votre sécurité et celle de vos passagers est-elle assurée du mieux possible ? Obligatoires ou simplement conseillés, de série ou en option, les équipements de sécurité à bord des voitures font partie de ces sujets incontournables tant pour les conducteurs que pour les constructeurs ! Le point sur ce que vous pouvez ou devez embarquer (ou contrôler) dans votre véhicule pour réduire les risques d’accident…

Les équipements obligatoires de la responsabilité du conducteur


En tant que conducteur, et pour assurer votre sécurité ainsi que celle des autres, vous êtes dans l’obligation de disposer toujours, dans votre véhicule, de certains équipements respectant certaines normes. Leur absence ou leur mauvais état peut constituer une infraction et vous exposer, en cas de contrôle des forces de l’ordre, à une contravention.

a. Gilet de sécurité et triangle orange





Impératif tout d’abord, depuis une décision du 1er juillet 2008 du Comité interministériel de la sécurité routière (CISR) : conserver à portée de main un gilet de sécurité rétroréfléchissant et homologué (marque CE), ainsi qu’un triangle orange de pré-signalisation (marquage E27R).
Leur objectif ? Renforcer la sécurité des conducteurs lorsqu’ils s’arrêtent sur le bord de la route en indiquant leur présence (triangle à placer à 30 mètres du véhicule) et en rendant les occupants du véhicule plus visibles. Sanction le cas échéant : une contravention de 4e catégorie d’un montant forfaitaire de 135€. Vous pouvez néanmoins ne pas mettre en place le triangle si vous estimez que, ce faisant, vous risquez de mettre votre vie en danger.

b. Éclairage et feux du véhicule


La visibilité s’avérant un élément primordial pour la sécurité routière, toute voiture doit également être équipée de feux en bon état de fonctionnement, à l’avant comme à l’arrière du véhicule : feux de route, feux de croisement, feux de position, clignotants, feux de brouillard, feux stop… tout doit être régulièrement contrôlé !

c. Pneus





Notez qu’il est obligatoire, aussi, de rouler avec des pneus en bon état, et que vous pouvez être sanctionné en cas de manquement à cette règle. Exit, donc, les pneus trop lisses… À checker et, le cas échéant, à remplacer sans délai !

d. Pare-brise et vitres


À vérifier également, sous peine de perdre 3 points sur votre permis : les caractéristiques de votre pare-brise et des vitres latérales avant de votre véhicule. Leur transparence doit être suffisante, avec au moins 70% de lumière pouvant passer et une non altération des couleurs de l’environnement extérieur. Cela implique évidemment l’interdiction de vitres latérales avant trop fortement teintées.
Vous devez par ailleurs pouvoir continuer à bien voir la route en cas de bris de glace. Obligatoires enfin : au moins un essuie-glace en état de marche sur le pare-brise ainsi qu’un dispositif lave-glace.

e. Plaques d’immatriculation


Dernier équipement obligatoire sur votre voiture : des plaques d’immatriculation homologuées et fixées sur le véhicule de manière à être visibles.

Les équipements obligatoires de la responsabilité des constructeurs


Si vous êtes responsable de la présence ou de l’entretien de certains équipements, les constructeurs prévoient aussi, qu’elle soit obligatoire ou non, la présence de différents dispositifs de sécurité sur les voitures neuves. Ceinture de sécurité et témoin de ceinture non bouclée, capteurs automatiques de pression, airbags, appuie-tête, mais aussi limiteur de vitesse, ABS, alerte de franchissement de ligne, système anticollision, assistance au freinage d’urgence… autant de systèmes permettant soit de limiter le nombre d’accidents, soit d’en réduire la gravité !



Adopté en janvier 2020, un règlement européen (2019/2144) relatif à la sécurité routière comprend l’introduction d’une trentaine de nouvelles technologies obligatoires à bord des véhicules, ces évolutions devant se faire en plusieurs étapes. Les nouveaux modèles devront ainsi se doter progressivement, dans tous les États membres de l’Union européenne, d’un régulateur de vitesse intelligent, d’un système de freinage d’urgence autonome détectant piétons et cyclistes, d’un signal lumineux de freinage d’urgence, d’un système de détection d’obstacle en marche arrière, d’un capteur de vigilance, d’un enregistreur de données permettant d’éclaircir les circonstances d’un éventuel accident, d’une aide corrective au maintien dans la voie, etc.

Les équipements (vivement) conseillés


a. Un éthylotest




Le saviez-vous ? Depuis le 22 mai 2020, l’éthylotest ne fait plus partie des équipements obligatoires en voiture. Pour votre sécurité et celle des autres, il n’en reste pas moins vivement conseillé (norme NF)… avec une large préférence pour l’éthylotest électronique, bien plus fiable que son homologue chimique ! Le premier se trouve en pharmacie et sur Internet, le second pouvant aussi s’acheter – si vraiment vous y tenez mais le choix ne nous semble pas judicieux – dans les bureaux de tabac, dans certaines stations-services et en grande surface.

b. Une roue de secours


Si disposer d’une roue de secours (et du matériel nécessaire à son installation) dans votre voiture n’est pas non plus une obligation, il va sans dire que cela reste tout à fait recommandé ! Une crevaison et vous vous en féliciterez…

c. Une trousse de secours


Là non plus rien d’obligatoire, mais avec ses compresses, pansements, désinfectant et autre paracétamol… une trousse de secours n’est jamais de trop ! Elle est parfois fournie de série dans certains véhicules, mais vous pouvez aussi la constituer de votre côté, en adaptant évidement son contenu aux besoins de votre famille. Pensez à lui adjoindre une couverture de survie : ça peut servir !

d. Un kit d’ampoules de rechange


S’il est interdit de circuler avec des feux défectueux, le kit d’ampoules de rechange n’est quant à lui que facultatif à bord des véhicules ! En cas de contrôle pour mauvais éclairage, sa présence pourrait toutefois vous sauver la mise et, démontrant votre bonne foi aux forces de l’ordre, vous éviter une sanction.

e. Et encore...


Voici enfin, en bref, une petite liste d’équipements qui pourraient bien un jour vous être utiles et qu’il serait donc judicieux d’embarquer :
- Un flacon de liquide de refroidissement
- Un gratte-vitres
- Un constat amiable
- Un marteau brise-vitre et un coupe-ceinture

À vous de jouer !

Article écrit le