Pour tout renseignement 03.67.260.350
image de l'article Permis de conduire : les évolutions en 2023

Permis de conduire : les évolutions en 2023

En 2023, retour aux 3 questions à l'examen pratique et généralisation de RDVPermis

Si chaque année apporte, avec elle, son lot d’évolutions concernant le permis de conduire, 2023 ne fait pas exception à la règle ! Au programme cette fois : le retour des questions de vérification posées dans le cadre de l’examen du permis de conduire, ainsi que la généralisation prochaine, sur l’ensemble du territoire français, du système RDVPermis. Le point sur ces changements et améliorations du permis de conduire.

1. Le retour des questions de vérification de connaissances


Elles avaient disparu durant la crise du Covid : les 3 questions posées, au candidat, lors du passage de l’examen du permis de conduire. S’il ne s’agit pas là d’un bouleversement majeur mais plutôt d’un retour à une pratique préexistante, les revoilà, ces 3 questions, plus pimpantes que jamais !



a. Fonctionnement


Depuis le 2 janvier, les candidats passant leur permis de conduire doivent se soumettre à une épreuve supplémentaire par rapport à leurs prédécesseurs du début des années Covid : répondre à 3 questions choisies par l’examinateur sur une liste préétablie de 100 questions. Ce sont les 2 derniers chiffres alors affichés par le compteur kilométrique qui le guident dans son choix.
Le dernier chiffre est pair ? La première question portera sur la vérification d’un élément extérieur de la voiture. S’il est impair, elle concernera la vérification d’un élément intérieur. Imaginons que le compteur indique 28455 km : l’examinateur interrogera le candidat sur la combinaison de questions n°55, dont la première aura trait à la vérification d’un élément intérieur au véhicule (55 étant impair).
Notez que les bonnes réponses permettent de gagner 1 point par question (soit potentiellement 3 en tout). Sachant qu’il en faut 20 pour décrocher son permis, une bonne préparation à ces questions n’est évidemment pas à négliger.

b. Sur quoi portent ces questions ?


C’est le Ministère de l’Intérieur qui impose les thèmes des questions. La première doit ainsi porter sur les vérifications intérieures ou extérieures du véhicule, la seconde sur la sécurité routière et la troisième sur les premiers secours.



Voici, pour vous guider, quelques exemples de questions :

- Thème « vérifications intérieures ou extérieures du véhicule » :
o Vérifiez la présence du certificat d’immatriculation du véhicule (ou carte grise).
o Contrôlez l'état de tous les balais d’essuie-glace du véhicule.
o Où se trouve le témoin d’usure des pneus ?

- Thème « sécurité routière » :
o Quelle est la conséquence d’un niveau insuffisant de liquide de frein ?
o En plus de la carte grise du véhicule, quels sont les deux autres documents obligatoires à présenter en cas de contrôle par les forces de l’ordre ?
o Quel est le risque de circuler avec des balais d’essuie-glace défectueux ?

- Thème « premiers secours » :
o Si un dégagement d’urgence de la victime est nécessaire, où doit-elle être déplacée ?
o Quels sont les numéros d’urgence à composer ?
o Comment et pourquoi protéger une zone de danger en cas d’accident de la route ?


2. La généralisation du système RDVPermis


Seconde évolution prévue pour nos permis en 2023 : la généralisation à tout le territoire, à compter de mai 2023, du système RDVPermis. Déjà déployé dans une cinquantaine de départements, ce dispositif vise à faciliter la prise de rendez-vous pour le passage de l’épreuve pratique du permis de conduire auto… et à réduire, surtout, le temps d’attente des candidats ! Problème jusqu’à présent : ce dernier était si long que certains apprentis conducteurs étaient contraints de s’offrir de nouvelles heures de conduite pour maintenir leurs acquis !

Depuis 2 ans, les candidats peuvent donc, grâce à RDVPermis et pour peu qu’ils se trouvent dans les départements déjà concernés par la mesure, réserver un créneau en ligne. Cela se fait soit avec l’aide de leur auto-école, soit par leurs propres moyens via leur compte sur le site RDVPermis. Libre à eux alors de choisir la date, l’heure, mais aussi le centre d’examen qui leur conviendront.

Pratique… même si dans les faits les places continuent à être prises d’assaut. Notons que dans certains départements, les délais ont toutefois pu être divisés par 2.

Attention : tout candidat inscrit et n’honorant pas son rendez-vous ne pourra plus effectuer de nouvelle réservation pendant 40 jours (sauf évidemment cas de force majeure et sur présentation d’un justificatif). Autant dire qu’il ne s’agit pas de reculer pour des broutilles à la dernière minute.
Vous échouez ? Le délai avant de pouvoir vous présenter à nouveau dépendra de votre note : plus votre niveau sera faible lors de l’examen, plus le délai d’attente pour vous représenter sera long (dans la limite de 35 jours).

Cela peut aussi vous intéresser

Les différents permis voiture

Le permis probatoire

Le permis à 17 ans dès janvier 2024

Article rédigé par mediascript

Article écrit le

Les stages de récupération de points

Tous nos stages de récupération de point par région

Tous nos stages de récupération de point par département

Le permis de conduire